Depuis quelques semaines que les carottes sont présente et elles sont très bonnes, sucrées.   Parfois, comme sur cette photo, nous avons des surprises lors des cueillettes.  Elles présentent des formes coquines qui arrivent lorsqu’elles se développe..et en voici quelque-unes!!..

Cette semaine, concombres, chou d’été, carottes, betteraves, tomates cerises, bette à carde, échalotes, pâtissons, piments blancs et mauves, haricots mauves

Voici quelques idées:

La bette à carde peut se faire en chips, en salades, et est très décorative dans des omelettes! 

Les betteraves possèdent un pouvoir anti-oxydant très élevé.  Quelle que soit la méthode de cuisson utilisée, on recommande de faire cuire la betterave avec sa peau pour minimiser la perte de nutriments. Elle se pèle d’ailleurs beaucoup plus facilement lorsqu’elle est cuite.

  • Crue, en salade. Pelez les betteraves et râpez-les. Ajoutez-les à une chiffonnade de laitue ou mangez-les telles quelles avec une vinaigrette maison. Ou bien, coupez-les en fines rondelles et assaisonnez-les de la même manière.
avec des betteraves
  • Râpées et cuites rapidement à la vapeur. Nappez-les d’un beurre à l’estragon, à la menthe ou à l’aneth.
  • Les feuilles de la betterave, crues ou cuites, se consomment comme celles de l’épinard ou de la bette à carde.
  • Faites cuire de jeunes betteraves et leurs feuilles séparément et servez-les ensemble avec un aïoli (sauce à base d’ail pilé, de jaune d’oeuf et d’huile d’olive).
  • Au four. Mettez dans un bol des betteraves entières de grosseur similaire. Versez un filet d’huile d’olive, salez et poivrez. Mélangez bien avec les mains de façon à ce qu’elles soient bien enrobées d’huile. Dans un four réglé à 250 °C (475 °F), faites-les cuire de 45 à 60 minutes, selon leur grosseur. Après les avoir laissées refroidir quelques minutes, pelez-les en faisant simplement glisser la peau avec les mains et servez avec la sauce de votre choix.
  • En croustilles. Pelez les betteraves et coupez-les en tranches fines. Faites-les frire dans de l’huile comme on le ferait pour des pommes de terre. Égouttez, salez et servez.

Les origines du borsch
Bien avant d’être préparé avec de la betterave, le borsch était fait avec une herbe sauvage, la berce, de laquelle il tire son nom. Jadis, on faisait d’abord lactofermenter les betteraves, ce qui donnait à la soupe sa saveur acidulée. Aujourd’hui, on ne se donne plus ce mal. On préfère ajouter du vinaigre ou du jus de citron. Mais certains affirment que le produit final est de qualité nettement inférieure.

  • Borsch : cette soupe traditionnelle de l’Europe de l’Est (Russie, Ukraine, Biélorussie, Pologne, etc.) se prépare de multiples façons, selon les pays ou les régions. Pour la recette de base, faites cuire des tomates et des pommes de terre dans du bouillon de boeuf. Dans une autre casserole, faites sauter des oignons, des carottes et des poivrons verts, émincés ou râpés. Ajoutez du chou blanc émincé et faites cuire une dizaine de minutes. Mélangez le contenu des 2 casseroles et ajoutez des betteraves cuites et coupées en dés et du jus de citron. Faites cuire une dizaine de minutes. Ajoutez persil, ail et aneth et servez avec un peu de crème et, si désiré, la viande qui a servi à préparer le bouillon.
  • Borsch froid. Faites mariner toute la nuit au réfrigérateur des betteraves cuites avec des dés de concombre, de l’oignon émincé, de la crème sure et de la crème fraîche, ainsi qu’un peu de sucre et de vinaigre balsamique. Avant de servir, passez le tout au mélangeur.
  • On peut aussi créer un plat plus consistant en mélangeant le borsch froid à une purée de pommes de terre. Assaisonnez avec de la muscade et du gingembre moulus.
  • Dans les pays d’Europe de l’Est, on commence volontiers un repas en mangeant des betteraves marinées.
  • En Inde, on fait mijoter les betteraves avec diverses épices, dont du curcuma et des graines de moutarde noire.
  • Les Allemands les préparent en les faisant cuire avec de la choucroute et des dés de bacon.
  • Au Liban, on les cuit à la vapeur et on les nappe d’une sauce au yogourt, à la menthe et à l’ail.
  • En Russie, on les apprête en salade avec des pommes de terre, des carottes, des concombres marinés et de l’oignon cru.
  • En France, on prépare une excellente salade avec des dés de betterave cuite, de la mâche et des cerneaux de noix, le tout arrosé d’une vinaigrette à l’huile de noix. Si désiré, employez des racines rouges, jaunes et blanches en veillant toutefois à cuire les rouges séparément.
  • Les amish ajoutent dans des betteraves marinées au vinaigre des oeufs durs entiers et pelés quelques heures (même quelques jours) avant de les servir. Les oeufs prennent alors une belle coloration rouge qui contraste agréablement avec leur jaune lorsqu’on les coupe dans l’assiette.